Le sorgho, plante tinctoriale

Nous ne pouvons oublier cette plante, qui, lors de notre premier voyage au Burkina Faso, nous a dévoilé une de ses grandes richesses : un rouge vif incroyable, un colorant naturelle incomparable.

Sorgho

Écorce et graines de sorgho, les pigments rouges se dissolvent dans l'eau - Photo K pour Karité, Burkina Faso 2010

Lors de la visite du jardin botanique, l’un des sages détacha un morceau de la tige d’une plante herbacée, puis saisi une petite poignée de terre qu’il malaxa dans sa main afin de la réduire en poudre. Sous nos yeux, le filet d’eau versé sur le mélange s’écoula écarlate. Un rouge sang éclatant venait de prendre vie en un instant. Le sorgho, fabrique à incarnat,  fut la première des plantes à entrer dans nos compositions.

Karnet de voyage vous la présente plus en détails…

Plantes de sorgho

Nom scientifique/botanique : Sorghum bicolor L.
Continent d’origine : Afrique.
Couleur : rouge
Principale utilisation : alimentation

Entre dans la composition des colorations K pour Karité suivantes :

  • Châtain foncé
  • Châtain moyen
  • Châtain clair
  • Blond foncé
  • Blond moyen
  • Roux

 

Le sorgho est une plante de un à cinq mètres de haut, ressemblant au maïs. La plante produit une tige dressée, avec des feuilles allongées. A l’extrémité se développe une panicule de fleurs puis de fruits, contenant des graines.

Ses racines sont très profondes, ce qui lui permet de résister à la sécheresse, et aux sols salins ou calcaires. De couleurs rougeâtres chez les cultivars tinctoriaux, le sorgho est surtout une plante des milieux tropicaux chauds et semi-arides, qui sont trop secs pour le maïs.

 

 

 

 

Cultivé pour ses graines ou comme fourrage, le sorgho est la 5ème céréale mondiale (après le maïs, le riz, le blé et l’orge). Il s’agit d’un céréale sans gluten, riche en glucides (amidon), qui contient également des lipides et des protides, ainsi que des fibres, des minéraux et des vitamines.

Plusieurs sortes de sorgho existent (entre 20 et 30 espèces, cultivés ou sauvage), et correspondent à différents usage.

Sorgho, sous forme de céréales pour l'alimentation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En Afrique et en Asie, le sorgho est cultivé pour l’alimentation humaine et animale. Culture vivrière, il se consomme en grain ou en farine pour les humains, en herbe pour les animaux (exemple ; herbe à chat). Dans les pays occidentaux, on le retrouve dans certains biscuits. On le retrouve aussi sous forme de boissons (sirop ou alcool de sorgho). On le retrouve même en agro carburant.

Les fibres de la plante sont utilisées pour la construction de revêtement ou d’emballage biodégradables.

Pour la teinture, ce sont des variétés de sorgho non-comestibles qui sont cultivés. Les graines foliaires sont récoltées lorsque la plante arrive à maturité, environ 4 – 6 mois après le semis, et permette d’obtenir les colorants.

Pour aller plus loin : Plantes tinctoriales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>