Le beurre de karité torrefié ou non ?

Beurre de karité necessité torrefaction

A gauche, beurre de karité torrefié. A droite, beurre de karité non torrefié

Depuis notre première mission au Burkina, nous avons toujours eu à cœur de tisser des liens solides et de mettre en place de véritables partenariats.
Nous avons toujours souhaité privilégier le contact direct à la participation financière à un label supplémentaire.
Pour cette raison, nous nous rendons sur place une fois par an. Ce qui nous permet d’initier des projets, de les mettre en place et de suivre leur évolution.

Lors de notre première mission, nous avons été surpris de constater que le processus de transformation du karité nécessitait une utilisation aussi massive de bois. Cela nous paraissait aberrant Il nous est apparu urgent de trouver des solutions conduisant à réduire la consommation de bois, ressource précieuse.

Il faut savoir que l’Afrique est une terre de traditions. Et lorsque nous les avons questionnés sur l’utilité de l’étape de torréfaction, elles nous ont répondu que leurs mères et leurs grands-mères faisaient comme ça.
Il faut savoir aussi qu’en Afrique le Karité ne s’utilise pas que comme ingrédient pour la cosmétique, il est utilisé – entre autre – comme remède contre certaines affections.

Parallèlement, nous avons réussi à démontrer, avec l’aide d’un biologiste, que le beurre de Karité non torréfié présente des propriétés très intéressantes et permet le développement de nombreuses applications notamment en cosmétique. De plus, il n’a pas besoin d’être blanchi ni désodorisé pour son utilisation cosmétique.
Cependant, le même biologiste a confirmé que le beurre torréfié contenait une molécule nécessaire au traitement de certaines affections.

Il nous restait à convaincre les femmes du bureau de l’association du bien fondé de cette expérience et de les amener à faire une entorse à la tradition…
Lorsque nous leur avons présenté toutes sortes de produits formulés à partir du karité, elles ont rapidement évalué les atouts considérables de cette méthode.

Elles peuvent désormais proposer à leur client un beurre de Karité Bio, plus « propre » car moins consommateur d’énergie (pas de bois lors de sa transformation, pas d’énergie pour le blanchir et le désodoriser) et doté de qualités indéniables pour la cosmétique.

2 réflexions au sujet de « Le beurre de karité torrefié ou non ? »

  1. Merci pour cet article très intéressant.
    Cependant il est doublé sur la fin, il « repart » au début…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>